groupe folklorique arts et traditions populaires Les Frontieres de haute Tarentaise

Actualités

Un succès pour le destin de Désiré

colporteur

C'est à guichet fermé que les membres du groupe folklorique Les Frontières ont joué leur nouvelle pièce de théâtre « Le Destin de Désiré » à la salle de spectacle « la Scène », vendredi soir 17 novembre.

Une série de tableaux retraçaient la vie de « Désiré », depuis sa naissance en 1919, son baptême et au fil de l’histoire, les bons moments mais aussi des étapes difficiles à surmonter.

Rires et émotions ont rythmé cette soirée, dans un décor de maison comme dans « l’ancien temps », fabriqué entièrement par des personnes du groupe et mis en valeur par des images et surtout des films tournés avec les membres des "Frontières" sur les thèmes de l'exode et du colporteur en terminant sur la photo de mariage de Caroline et Désiré. Les films ont été tournés et montés par André Chouillou qui signe également la mise en scène. Les textes ont été écrits par un collectif des Frontières.

Après un tonnerre d'applaudissements, bon nombre de spectateurs se renseignaient déjà sur la prochaine programmation de ce spectacle, démontrant ainsi le succès de cette soirée !

Cette soirée a été dédiée à David Poisson disparu tragiquement.

affiche du spectacle

Stage du groupe Jeune

Durant deux après-midis, les enfants de notre groupe se sont retrouvés pour diverses activités. Ainsi le premier jour, ils ont pu pour apprendre à couècher, fabriquer des couronnes d'automne et préparer les chants de notre prochain spectacle prévu le vendredi 17 novembre à 20 h 30 à l'espace Le Savoy à Bourg St Maurice. Cette nouvelle pièce s'intitulera : Le destin de Désiré.

Les enfants lors de leur stage

Le deuxième jour a été consacré à la confection de deux confitures d'automne : une marmelade de pommes aux épices (cannelle et vanille) et une confiture de courge à la vanille. Les enfants ont appris à éplucher les pommes et la courge, puis les ont découpés en morceaux. Après une bonne heure de cuisson, ils ont pu goûter leurs confitures et emporter chacun un petit pot. Les grands pots ont été réservés pour le tournage d'un film où les enfants participeront au côté des adultes et qui sera projeté au cours de leur pièce de théâtre du 17 novembre, pour le plus grand plaisir des spectateurs qui sont attendus nombreux.

Assemblée générale de notre groupe

Ce vendredi 6 octobre était l’occasion pour le groupe folklorique « Les Frontières de Haute-Tarentaise » de faire son assemblée générale. Celle-ci débutait par le mot de M.Giraudy, maire de Bourg St Maurice qui ne manquait pas de remercier les membres présents pour le travail formidable effectué par le groupe pour le maintien des traditions dans la vallée.

Le président du groupe, Jean-Guy Chenal-Jacquet, prenait alors la parole pour remercier les adhérents et distribuer la parole pour les différents bilans. 24 sorties furent effectuées sur l’année écoulée, un nombre en hausse et des lieux divers avec des sites comme St Bon, Montchavin, Montalbert, Val d’Isère, Ste Foy, le col du Petit St Bernard, Tignes, Hauteluce. Les Arcs et Bourg St Maurice n’étant pas oubliés au passage. Le groupe s’est également expatrié sur plusieurs jours à Challans en Vendée et à Thuir en Catalogne. Autant de sorties qui permettent de perpétuer les traditions de la vallée avec les chants, les danses, le costume et les vieux métiers notamment.

S’en suivait le bilan de la section enfant, très importante pour que le groupe continue encore pour les décennies à venir. Il n’était pas oublié de noter que l’entrée cette année de plusieurs membres du groupe des Cordettes de Peisey, qui continue d’exister par ailleurs, a apporté un vrai plus pour chacun, tant les réalités sont proches. Venait ensuite les différents points tels que le site Internet, l’archivage, le bilan des répétitions, le rapport financier… Autant de points nécessaires à aborder pour repartir sur une nouvelle année riche en projets.

L’élection du tiers sortant du conseil d’administration était suivie par une projection de photos, effectuée par Pierre Pezet, permettant aux personnes présentes de revivre l’essentiel des bons moments passés ensemble cette année encore.

Il était l’heure pour clore cette soirée, de finir par un temps convivial, comme à chaque fin de répétition hebdomadaire pour ceux qui avait résistés à l’appel de Morphée. Une bien belle soirée pour les représentants de la soixantaine de membres qui, de 6 à 72 ans, transmettent les traditions de la haute vallée partout où ils se produisent.

Pour l’avenir proche, le groupe présentera une scène d’autrefois à la salle des fêtes de Bourg St Maurice le vendredi 17 novembre en soirée.

Les Frontieres en Catalogne

Le week-end du 23 et 24 Juillet, le groupe folklorique les Frontières s'est rendu en pays Catalan. Tout au long du week-end, danses et défilés se sont succédés pour la fête locale de Thuir.

Le Groupe Els dansaires catalans de Thuir et notre groupe

Ce fut également l’occasion de découvrir Castelnou, classé parmi les plus beaux villages de France, suivi de la visite des célèbres caves de Byrrh pour terminer par une baignade à Collioure.

danses lors du défilé àn Thuir (Catalogne)

Cet enrichissant échange et partage de traditions avec le groupe Els dansaires catalans de Thuir a débuté à Bourg St Maurice en 2015, lors de la fête de l’Edelweiss.

Fête de l’Edelweiss : les Frontières ont célébré les 200 ans de la filature Arpin

Le groupe folklorique Les Frontières de Bourg St Maurice a participé comme chaque année à la fête de l’Edelweiss et notamment au grand défilé de la matinée. Le thème retenu pour cette 73ème édition était la laine à l’occasion des 200 ans de la filature Arpin de Séez.

Les enfants participants au défilé de la fête de l'Edelweiss

Le rendez-vous était fixé pour le vendredi 14 juillet, et toutes les personnes qui le souhaitaient étaient cordialement invitées à rejoindre le groupe en costume traditionnel, ou en costume de bergères et bergers, skieuses et skieurs, guides de montagne et soldats en uniformes d’époque.

C’est ainsi que vestes, pantalons, knickers, capes, uniformes en laine ou en drap de Bonneval ont donc été sortis des armoires pour commémorer cet évènement.

Des bénévoles en tenue de guide

Près de 170 personnes composaient le grand défilé, parti à 10 h 30 de l’église Saint Maurice. Deux magnifiques chars illustrant le travail de la laine accompagnaient le groupe.

L'un des chars du défilé de la fête de l'Edelweiss

Egalement la calèche de Jacques Fielletroz emmenaient les cousins de Paris.

L’après midi, les ateliers de vieux métiers étaient installés rue Desserteaux : sciage à la scie passe, confection de bugnes, poupées de laines, démonstration de couèchage, tricotage de chaussettes...Ils ont attiré de nombreux visiteurs très intéressés.

Le métier à tisser lors de la fête de l'Edelweiss Un rouet à filer lors de la fête de l'Edelweiss

Le grand spectacle de gala clôturait cette magnifique fête et les Frontières ont été largement applaudies que ce soit pour le programme des enfants ou pour celui des adultes.

Les membres du groupe remercient vivement toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin à cette journée exceptionnelle, et ainsi contribué à sa réussite.

Participants au défilé de l'edelweiss 2016

La Savoie, invitée d’honneur de la 63ème foire de Challans en Vendée

affutage de la faux

Cette année la Savoie était la région retenu comme invitée d’honneur de la 63ème grande foire des Minées, en référence à la monnaie du même nom utilisée autrefois durant cette manifestation, la plus importante de Vendée. Ce sont donc les groupes folkloriques des Frontières de Bourg St Maurice et les Cordettes de Peisey-Nancroix qui durant cinq jours ont présentés costumes et traditions savoyards à travers danses, chants, vieux métiers et activités d’autrefois.

Les Vendéens ont ainsi pu découvrir et voir à l’œuvre les scieurs de long maniant leur scie à cadre, le bournelier perçant les tuyaux en bois, le balaitier fabriquant ses balais ou roumaches, le tourneur actionnant son tour à bois à pédale de 1900, les paysans savoyards ramassant le foin à l’aide des barillons, réparant les râteaux ou aiguisant les faux, sans oublier le colporteur présentant les trésors de sa hotte. De leur côté les dames confectionnaient les célèbres bougnettes et présentaient les différentes pièces de leurs somptueux costumes et la manière dont ils étaient réalisés. On pouvait également admirer au coin du vieux poêle à bois la torréfaction du café et en déguster une bonne tasse bien parfumée.

bugnes

L’animation était quant à elle assurée par le duo Tuaz de Saint Pierre d’Albigny dont le talent n’est plus à démontrer, complété par le groupe de cor des Alpes « les Tricorethyl’n » de Vallorcine. « Bravo les Savoyards et merci pour la belle ambiance que vous avez apportez à Challans pendant toute la durée de la foire des Minées » a déclaré Jean-Jacques Rouzault, président du Comité de la foire lors de la cérémonie de clôture. « Les vendéens ont le même état d’esprit que les savoyards même si 900 kilomètres nous séparent : ils ont à cœur de maintenir et perpétuer leurs traditions. » a confié de son côté Jean-Guy Chenal, président du groupe des Frontières.

Sortie caritative à Palaiseau (91)

vente de polenta au profit des associations

Ce dernier week-end de septembre, notre groupe était à son rendez-vous annuel à Palaiseau (91) pour le « festival Montagne et Musique », au profit de 2 associations d’enfants malades « à chacun son Everest » et « Etoiles des neiges »

Cet événement (organisé par Cocktail Scandinave et Gil Axeman Club et annoncé comme le plus grand rendez-vous de la montagne à Paris) rassemble chaque année entre 20000 et 30000 personnes durant le week-end.

« A Chacun son Everest » aide les enfants atteints de leucémie ou de cancer à « guérir mieux » grâce à l’ascension de « leur Everest ».

L’association « Etoiles des neiges » soutient les jeunes atteints de mucoviscidose grâce à la pratique du sport, la rencontre de champions, la réalisation de rêves et de projets.

Contents de pouvoir apporter leur soutien à ces associations par une participation active, les membres du groupe présentent les vieux métiers (sciage de long, tuyaux en bois, confection de roumaches, forge de Mr Emprin …), et viennent régaler les plus gourmands avec les confitures aux myrtilles, mûres, ou encore les bugnes, accompagnés du café (grillé traditionnellement sur le fourneau) fort apprécié !

En soirée, la dégustation vente de diots polenta a eu un énorme succès !

Cette année, les jeunes du groupe des Frontières ont souhaité participer à leur mesure et ont préparé (avec l’aide d’adultes) de petites marmottes et chats portes- photos en vente également sur un de leurs stands.

La totalité des recettes est ainsi reversée aux associations « Etoiles des neiges » et « A chacun son Everest ! ».

le forgeron le sciage de long

A tout ce travail sur place se sont associées de nombreuses stations de Haute Tarentaise, des loueurs particuliers locaux, ainsi que la filature Arpin en offrant de nombreux lots (forfaits, séjour, location d’appartements, articles…) pour la grande tombola.

Lors de ce week-end festif a également lieu le plus grand concours international de bûcherons avec la présence des meilleurs compétiteurs et compétitrices du circuit mondial, des concerts et bien d’autres animations.

vente de bugnes au profit des associations

Pour cette année encore, ce week-end rempli de bonnes actions a été intense et riche en émotions !

Les membres du groupe qui réfléchissent déjà aux projets de la prochaine édition, tiennent à remercier vivement toutes les personnes qui se sont associées à l’évènement, et qui ont de près ou de loin, contribué à sa réussite !